topblog Ivoire blogs

21/10/2009

TRINITE / ISLAM

trinité.JPGLa personne du Christ, sa mission, sa mort et sa résurrection constitue un sujet de discorde
entre chrétiens et musulmans.
Nous allons examiner ces différents points à la lumière du coran et de la Bible.
Les sourates citées dans ce documents sont du coran traduit par Kasimirski (1840)
Annotations de Kasimirski - NB : la numérotation des versets diffère des autres traductions
ll est PRIMORDIAL de souligner le témoignage que rend le coran de la Bible comme vrai et venant de Dieu.

« Dites : Nous croyons en Dieu et à ce qui a été envoyé d'en haut à nous, à Abraham et à Ismaël, à Isaac, à Jacob, aux douze tribus, aux livres qui ont été donnés à Moïse et à Jésus, aux livres accordés aux prophètes par le Seigneur ; nous ne mettons point de différence entre eux, et nous sommes résignés à la volonté de Dieu ». Sourate 2 : 130

« Après les autres prophètes, nous avons envoyé Jésus fils de Marie pour confirmer le Pentateuque. Nous lui avons donné l'Évangile qui contient la lumière et la direction, et qui confirme le Pentateuque, et qui sert d'admonition à ceux qui craignent Dieu ». Sourate 5 : 50
Les questions et déclarations d’un frère musulman nous aideront à apporter une compréhension nette des différents points de discorde.
(Les textes en bleu sont du frère musulman. Mes réponses et commentaires seront précédés de JR :)
Questions logiques à se poser en ce qui concerne la divinité du christ
Pourquoi il n'y aucun passage ou jésus dit "je suis votre dieu adorez moi" , alors


que c'est le dogme principal chez les chrétiens aujourd’hui ? (et ne dites pas qu'il avait peur des juifs ) .
JR : Jésus ne peut le dire car il est venu faire connaître le Père (Dieu) à l’humanité. « Or, la vie éternelle, c'est qu'ils te connaissent, toi, le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus Christ » Jean 17 : 3. Comment l’adorer : « Mais l’heure vient, et elle est déjà venu, où les vrais adorateurs adoreront le Père en esprit et en vérité ; car ce sont là les adorateurs que le Père demande. » Jean 4 : 23
Pourquoi les autres nations (ceux qui sont venu avant le christ et dont les prophètes) ne croyaient pas à la trinité, seraient il envoyé en enfer pour cela?
JR
: Jésus et Dieu sont distincts selon la Bible.
« Ensuite viendra la fin, quand il (Jésus) remettra le royaume à celui qui est Dieu et Père, après avoir réduit à l’impuissance toute domination, toute autorité et toute puissance. » 1 Corinthiens 15 : 24
Si jésus est Venu pour délivrer l'humanité du péché original commis par Adam, pourquoi ne l'a t il jamais dis ? Vu que la bible ne contient aucune parole du christ parlant du péché originel, on signale la que cette doctrine a été développée bien après au début du V e siècle par un prêtre nommé augustin.
JR
: Le péché qualifié d’originel est le péché d’Adam consigné aussi dans le coran. « Satan a fait glisser leur pied et les a fait bannir du lieu où ils se trouvaient. Nous leur dîmes alors : Descendez de ce lieu ; ennemis les uns des autres*, la terre vous servira de demeure et de possessiontemporaire. » Sourate 2 : 34 *C'est-à-dire, hommes et démons.
Pourquoi dieu le tout puissant devrait il faire descendre son prétendu fils pour pardonner aux gens leurs péchés, ne pouvait il pas simplement pardonner ces péchés?
JR
: Pourquoi Dieu le Tout Puissant devrait il peupler la terre entière à partir de deux hommes : Adam et Eve ? N’a-t-il pas le pouvoir ou la possibilité de créer des milliers de personnes à la fois à la surface de la terre ?
Comment dieu peut il être trois en 1 et un en trois (sans donner l'exemple de l'oeuf ou celui de la pomme qui n'y correspondent pas) ?
JR
: Ce n’est pas ce qu’enseigne la bible
Si le christ est dieu pourquoi le christ affirmait que c'est dieu qui l’a envoyé ?
JR
: Christ n’a jamais dit qu’il est le Dieu suprême, mais le Fils de Dieu quoi qu’il soit un dieu. « Tu aime la justice, et tu ais la méchanceté ; C’est pourquoi, ô Dieu, ton Dieu t’as oint D’une huile de joie, par privilège sur tes collègues ». Psaumes 45 : 7
Il faut souligner encore la reconnaissance des psaumes par le coran : « Nous t'avons donné la révélation, comme nous l'avons donnée à Noé et aux prophètes qui ont vécu après lui. Nous l'avons donnée à Abraham, a Ismaël, à Isaac et à Jacob, aux douze tribus : Jésus, Job, Jonas, Aaron, Salomon ; et nous don¬nâmes les Psaumes à David. » Sourate 4 : 161
Si le christ était d'accord sur ce qui lui arrivait et qu'il était dieu pourquoi prierait il sur la croix "Eli Eli lama chabaktani": mon dieu, mon dieu pourquoi tu m’as bondonné ?
JR
: Si Christ n’était pas d’accord, il ne demanderait pas à Dieu que sa volonté soit faite. Il avait la possibilité de refuser de boire cette coupe. Adam a péché. « Et comme tous meurent en Adam, de même tous revivront en Christ. » 1 Corinthiens 15 : 21 Pour revivre en Christ, il faut bien qu’il meure pour nous. A l’instant précis de cette prière, il venait de prendre sur lui mes péchés, tes péchés, nos péchés. Il est devenu péché. « Cependant, ce sont nos souffrances qu’il a portées, C’est de nos douleurs qu’il s’est chargé ; Et nous l’avons considéré comme punis, frappé de Dieu et humilié. 5. Mais il était blessé pour nos péchés, Brisé pour nos iniquités ; Le châtiment qui nous donne la paix est tombé sur lui, Et c’est par ses meurtrissures que nous sommes guéris. » Esaïe 53 : 4-5
Quand dieu, le créateur était sur la croix (gloire a lui de ce qu'il prétendent) , qui c'est qui s'occupait de la terre et des sept cieux, qui répondait aux prières de gens , qui.... ?
JR
: Dieu le créateur n’a jamais été sur la croix, mais Jésus le Messie.
Pourquoi la libération des péchés n a pas été faite au temps d'Adam?
JR : Je ne comprends pas le sens de cette question

La bible nie la divinité du christ
Les passages qui vont suivre, prouvent que jésus ne fut que le messager de dieu, on ne trouve jamais un passage dans la bible ou jésus affirme être dieu, mais malheureusement, certaines personnes essaient d'interpréter les textes à leur guise afin de prouver la divinité de jésus, Cliquez ici pour lire la réponse à la plupart des passages bibliques interprétés pour diviniser jésus.
La bible affirme que jésus n'est pas un être divin :
1) Textes ou jésus affirme que dieu est son dieu :
"Jésus lui dit: Ne me touche pas; car je ne suis pas encore monté vers mon Père. Mais va trouver mes frères, et dis-leur que je monte vers mon Père et votre Père, vers mon Dieu et votre Dieu." Jean 20.17
JR
: Je suis d’accord que Dieu soit le Dieu de Jésus C.
2) textes ou le christ affirme qu'il n'est qu un homme:
"Mais maintenant vous cherchez à me faire mourir, moi un homme qui vous ai dit la vérité que j'ai entendue de Dieu. Cela, Abraham ne l'a point fait." jean 8.40
JR
: Le groupe de mot "un homme" ne figure pas dans ma traduction. Cependant, on peut lire plusieurs passages où Jésus se fait appelé homme. Il a une double dimension
Sa dimension humaine (il a mangé et bu. Il a marché avec les hommes)
« Le Fils de l’homme s’en va selon ce qui est écrit de lui….. » Matthieu 26 : 24
Sa dimension spirituelle
Jésus est le commencement de la création de Dieu. « Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu. Elle était au commencement avec Dieu » Jean 1 : 1-2
« 0 vous qui avez reçu les Ecritures, ne dépassez pas les lim¬ites dans votre religion, ne dites de Dieu que ce qui est vrai. Le Messie, Jésus fils de Marie, est l'Apôtre de Dieu et son verbe qu'il jeta dans Marie : il est un esprit venant de Dieu. Croyez donc en Dieu et en ses apôtres, et ne dites point : II y a Trinité. Cessez de le faire. Ceci vous sera plus avantageux. Car Dieu est unique. Loin de sa gloire qu'il ait eu un fils. A lui appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre. Son patronage suffit ; il n'a pas besoin d'un agent.
Le Messie ne dédaigne pas d'être le serviteur de Dieu, pas plus que les anges qui l'approchent. » Sourate 4 : 169-170
« Le Fils est l’image du Dieu invisible, le premier né de toute la création. » Colossiens 1 : 15
« Ecris à l’ange de l’église de Laodicée : Voici ce que dit l’amen, le témoin fidèle et véritable, le principe de la création de Dieu » Apocalypse 3 : 14
Il est le Fils de Dieu
« Et la parole (ou Verbe) a été faite chair, et elle a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité ; et nous avons contemplés sa gloire comme la gloire du Fils unique venu du Père. » Jean 1 : 14. Parlant de vérité, le coran lui rend ce témoignage : «Ce fut Jésus fils de Marie, pour parler la parole de la vérité, celui qui est le sujet de doutes d'un grand nombre »
Sourate 19 : 35
« Jésus apprit qu’ils l’avaient chassé ; et l’ayant rencontré, il lui dit : Crois tu au Fils de Dieu ? Il répondit : Et qui est-il, Seigneur, afin que je croie en lui ? Tu l’as vu, lui dit Jésus, et celui qui te parle, c’est lui. » Jean 9 : 35-37
« Et vous dit-il, qui dites-vous que je suis ? Simon Pierre répondit : Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant. Jésus reprenant la parole, lui dit : Tu es heureux Simon, fils de Jonas ; car ce ne sont pas la chair et le sang qui t’ont révélé cela, mais c’est mon Père qui est dans les cieux. » Matthieu 16 : 15-17
Il n’a pas défendu qu’on l’appelle ainsi. « Nathanaël répondit et lui dit : Rabbi, tu es le Fils de Dieu, tu es le roi d’Israël. Jésus lui répondit : Parce que je t’ai dit que je t’ai vu sous e figuier, tu crois, tu verras de plus grandes choses que celle-ci. » Jean 1 : 49-50

3) textes ou jésus prie dieu:
"Puis, ayant fait quelques pas en avant, il se jeta sur sa face, et pria ainsi: Mon Père, s'il est possible, que cette coupe s'éloigne de moi! Toutefois, non pas ce que je veux, mais ce que tu veux." Mathieu 26.39
JR
: Effectivement Jésus a prié Dieu et c’est normal.
4) Textes disant que dieu est plus grand que le christ:
" Vous avez entendu que je vous ai dit: Je m'en vais, et je reviens vers vous. Si vous m'aimiez, vous vous réjouiriez de ce que je vais au Père; car le Père est plus grand que moi." jean14.28
JR
: Jésus est le premier de la création de Dieu. Par conséquent, ne peut être plus que son Père
5) textes disant que la connaissance de jésus est limitée:
"Pour ce qui est du jour ou de l'heure, personne ne le sait, ni les anges dans le ciel, ni le Fils, mais le Père seul." marc 13.32
JR
: Jésus l’a dit. Cependant, cette affirmation ne signifie pas qu’il ne connaît le jour. Dans un gouvernement, chaque ministère a un rôle qui lui est assigné. Ce ne sera pas au ministère du tourisme de divulguer un décret relatif à la sécurité de l’Etat. Si Jésus disait que l’heure est pour l’an 2000, nous n’aurions pas eut connaissance du Livre de Dieu par conséquent, de l’existence d’un Dieu Créateur. Les disciples se seraient reposés pour attendre l‘approche du jour avant de faire passer le message de l‘évangile. Par-dessus tout, la souveraineté est à Dieu.
6) textes ou jésus affirme qu il n'est qu un prophète:
"Celui qui vous reçoit me reçoit, et celui qui me reçoit, reçoit celui qui m'a envoyé. Celui qui reçoit un prophète en qualité de prophète recevra une récompense de prophète, et celui qui reçoit un juste en qualité de juste recevra une récompense de juste." Matthieu 10.40,41
JR
: Jésus n’a jamais affirmé de lui-même qu’il est prophète. Le verset ci-dessus ne le dit pas implicitement. Un proverbe : “Quand la tête est là, le genoux ne porte pas le chapeau”. Cette phrase s’utilise dans des situations pour reconnaître une autorité. Et tant que cette autorité est présente, on ne peut l’outre passer. On ne parle pas des membres du corps humains aux sens propre. « Jésus étant arrivé dans le territoire de Césarée de Philippe, demanda à ses disciples : Qui suis-je au dire des hommes, moi le Fis de l’homme ? Ils répondirent : Les uns disent que tu es Jean-Baptiste ; les autres, Elie ; Les autres, Jérémie, ou l’un des prophètes. Et vous dit-il, qui dites-vous que je suis ? Simon Pierre répondit : Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant. Jésus reprenant la parole, lui dit : Tu es heureux Simon, fils de Jonas ; car ce ne sont pas a chair et le sang qui t’ont révélé cella, mais c’est mon Père qui est dans les cieux. » Matthieu 16 : 13-17
S’il était prophète, il aurait dit à Pierre que ceux qui disent qu’il est l’un des prophètes ont raison pour clore le débat sur sa personne (il est venu parlé la vérité. Sourate 19 : 35). Il a plutôt affirmé qu’il est le Fils de Dieu (voir Jean 9 : 35-37)
Etant sujet de doute, de scandale, la foule lui attribuait le titre qu’il voulait. Ainsi, la femme samaritaine pouvait dire : « Seigneur, lui dit la femme, je vois que tu es prophète. » Jean 4 : 19. Cependant, « Le pharisien qui l‘avait invité, voyant cela, dit en lui-même : Si ce homme était prophète, il saurait qui et de quelle espèce est la femme qui le touche, il saurait que c’est une pécheresse. »Luc7 :39
Le prophète étant de nature humaine n’est sans péché. Ainsi, est évoqué celui de Moïse (sourate 28 :15-16), Jonas (sourate 37 : 142), Mohamad : « Sache qu'il n'y a point d'autre Dieu que Dieu ; implore de lui le pardon de tes péchés, des péchés des hommes et des femmes qui croient. Dieu connaît tous vos mouvements et le lieu de votre repos. » Sourate 47 : 21
Nul part dans les écritures (Bible et coran), il n’a été question de péché de Jésus. Or, la Parole nous enseigne «Non, il n’y a sur la terre point d’homme juste qui fasse le bien et qui ne pèche jamais. » Ecclésiaste 7: 20
Il est clair, ce Jésus qui n’a jamais péché est au-delà de la nature humaine. (Il est le verbe de Dieu. Voir sourate 4 : 169)

• Jésus est celui annoncé par les prophètes
« Philippe rencontra Nathanaël, et lui dit : Nous avons trouvé celui de qui Moïse a écrit dans la loi et dont les prophètes ont parlé, Jésus de Nazareth, fils de Joseph. » Jean 1 : 45
« La femme lui dit : Je sais que le Messie doit venir (celui qu’on appelle Christ) ; quand il sera venu, il nous annoncera toutes choses. Jésus lui dit : Je le suis, moi qui te parle. » Jean 4 : 25-26
« C’est pourquoi le Seigneur lui-même vous donnera un signe, Voici la jeune fille deviendra enceinte, elle enfantera un fils, Et elle lui donnera le nom d’Emmanuel » Esaïe 7: 14
« Voici mon serviteur, que je soutiendrai, Mon élu, en qui mon âme prend plaisir. J’ai mis mon esprit sur lui ; il annoncera la justice aux nations » Esaïe 42 : 1
« Ce qui était dès le commencement, ce que nous avons entendu ce que nous avons vu de nos yeux, ce que nous avons contemplé et que nos mains ont touché, concernant la parole de vie, - car la vie a été manifestée, et nous l’avons vue et nous lui rendons témoignage, et nous vous annonçons la vie éternelle, qui était auprès du Père et qui nous a été manifestée, »
1 Jean 1: 1-2

• Il est venu pour accomplir
« Ne croyez pas que je sois venu pour abolir la loi ou les prophètes ; je ne suis venu non pour abolir, mais pour accomplir. » Matthieu 5 : 17
« Après cela, Jésus qui voyait que tout était consommé, dit, afin que l’Ecriture soit accomplie : J’ai soif. » Jean 19 : 28
«Après les autres prophètes, nous avons envoyé Jésus fils de Marie pour confirmer le Pentateuque. Nous lui avons donné l'Évangile qui contient la lumière et la direction, et qui confirme le Pentateuque, et qui sert d'admonition à ceux qui craignent Dieu ». Sourate 5 : 50
• Il est venu montrer le chemin
« Jésus lui dit : Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi. » Jean 14 : 6
« Après les autres prophètes, nous avons envoyé Jésus fils de Marie pour confirmer le Pentateuque. Nous lui avons donné l'Évangile qui contient la lumière et la direction, et qui confirme le Pentateuque, et qui sert d'admonition à ceux qui craignent Dieu ». Sourate 5 : 50
• Accorder la paix et réconciliation
« La paix sera sur moi au jour où je naquis et au jour où je mourrai, et au jour où je serai ressuscité » sourate 19 : 34 . « Car un fils nous est né, un fils nous est donné, Et la domination reposera sur son épaule ; On l’appellera Admirable, Conseiller, Dieu puissant, Père éternel, Prince de la paix » Esaïe 9 : 5.
« Je vous laisse ma paix, je vous donne ma paix. Je ne vous donne pas comme le monde donne. Que votre cœur ne se trouble point, et ne s’alarme point. » Jean 14 : 27
« Car Dieu a voulu faire habiter toute plénitude en lui ; il a voulu par lui tout réconcilier avec lui-même, tant ce qui est sur la terre que ce qui est dans les cieux, en faisant la paix par lui, par le sang de sa croix. » Colossiens 1 : 19-20
• Le salut
« Il vint au temple, poussé par l’Esprit. Et, comme les parents apportaient le petit enfant Jésus pour accomplir à son égard ce qu’ordonnait la loi, il le reçut dans ses bras, bénit Dieu, et dit : Maintenant, Seigneur, tu laisses ton serviteur s’en aller en paix, selon ta parole. Car mes yeux ont vu ton salut, salut que tu as préparé devant tous les peuples » Luc 2 : 27-31
« Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle » Jean 3 : 16
« Il n’y a de salut en aucun autre ; car il n’y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés. » Actes 4 : 12
« Il a plu à l’éternel de le briser par la souffrance…Après avoir livrer sa vie en sacrifice pour le péché, Il verra une postérité et prolongera ses jours ; Et l’ouvre de l’Éternel prospérera entre ses mains » Esaïe 53 : 10
7) textes affirmant que jésus n avait pas de force sans l aide de dieu:
5.19 Jésus reprit donc la parole, et leur dit: En vérité, en vérité, je vous le dis, le Fils ne peut rien faire de lui-même, il ne fait que ce qu'il voit faire au Père; et tout ce que le Père fait, le Fils aussi le fait pareillement. Jean
JR
: Exact
8) textes reconnaissants que les miracles que faisait jésus provenaient de dieu:
2.14 Alors Pierre, se présentant avec les onze, éleva la voix, et leur parla en ces termes: Hommes Juifs, et vous tous qui séjournez à Jérusalem, sachez ceci, et prêtez l'oreille à mes paroles! ...... 2.22 Hommes Israélites, écoutez ces paroles! Jésus de Nazareth, cet homme à qui Dieu a rendu témoignage devant vous par les miracles, les prodiges et les signes qu'il a opérés par lui au milieu de vous, comme vous le savez vous-mêmes; actes des apôtres
JR
: Exact. Mais, pourquoi Dieu le Tout Puissant rend témoignage de lui en faisant des miracles ?
9) textes attestant la naissance du christ et le fait qu il vit tel les hommes, la fatigue, la faim....
JR
: L’Esprit de Dieu ayant prix la forme d’un homme, a à ressentir les besoins du corps humain («…Nous envoyâmes vers elle (Marie) notre esprit. Il prit devant elle la forme d'un homme, d'une figure parfaite». Sourate 19 : 17 )
10) textes disant de l unicité de dieu
Dans le nouveau testament : Or, la vie éternelle, c'est qu'ils te connaissent, toi, le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus Christ. Jean 17.3
Ancien testament : O Éternel! Nul n'est semblable à toi et il n'y a point d'autre Dieu que toi, d'après tout ce que nous avons entendu de nos oreilles. 1 Chroniques 17.20. « Car qui est Dieu, si ce n'est l'Éternel; Et qui est un rocher, si ce n'est notre Dieu? » Psaumes 18 : 31
JR
: La Bible ne parle pas de trinité par conséquent, il ne peut avoir que Jéhovah unique Dieu créateur comme l’enseigne la Bible.
Ce qui va suivre est encore un autre débat entre M. Deedat, musulman, et le Révérend Roberts responsable de “La Bible House” à Durban. Deedat s’y est rendu pour acheter selon lui une Bible pour son ami : “King James version”. Là, le Révérend Robert lui lit deux passages bibliques qu’il accepte avant d’étaler ses propos qui suivent :
Deedat :UNPROBLEME
Le Révérend jouait le rôle du professeur qui désirait enseigner, communiquer un nouveau savoiràsonélève.
Depuis que mon prophète m'avait ordonné, "du berceau jusqu'à la tombe, à rechercher 1a connaissance" et "à rechercher la connaissance même s'i1 fallait aller jusqu'en Chine ", j'avais acquis le désir d'apprendre: Je dis alors : "Je suis d'accord avec tout ce que vous m'avez lu, mais j'ai un problème avec votre Bible". "Quel problème ?" demanda-t-il. Ce à quoi je rétorquai : "S'il vous plaît, ouvrez l'Evangile de Saint Luc, au chapitre 3, verset 23". Il fit ce que je demandai. Je lui demandai alors de lire. Il lut :
"Jésus avait environ trente ans lorsqu'il commença (son ministère). Il était (comme on le pensait) fils de Joseph, fils d'Eli." (Luc 3:23)
J'attirai l'attention du Révérend sur les mots "comme on Ie pensait". Je lui demandai alors : "Voyez-vous ces mots "comme on le pensait" qui sont entre parenthèses ?" Il répondit affirmativement. Je lui demandai pourquoi des parenthèses à cet endroit ? Il me répondit : "Je l'ignore, mais je peux en avoir l'explication par les théologiens." J'admirai son humilité. Bien que tous les responsables des Bible Houses en Afrique du Sud soient des révérends à la retraite, il était possible que cet aspect précis des connaissances de la Bible ne soit pas de leur domaine.
Alors je lui répondis : "Si vous ne savez pas, alors permettez moi de vous dire ce que font ces parenthèses dans ce verset. Il est inutile de faire appel à un théologien."
Ainsi, j'expliquai que dans les "plus anciens manuscrits de Luc, les mots "comme on le pensait" ne figuraient pas. Vos traducteurs sentirent alors que sans cette adjonction, les "petits agneaux" encore mal façonnés à la foi, pourraient faire un faux pas et tomber dans l'erreur, celle de croire que Joseph le Charpentier était le vrai père biologique de Jésus. Ainsi, ils ajoutèrent, par prudence, leurs commentaires qu'ils placèrent entre parenthèses, afin d'éviter tout malentendu. J'ajoutai alors : "Je n'essaie pas de trouver l'erreur dans votre système d'adjonction de mots entre parenthèses, pour venir en aide au lecteur. Mais ce qui m'étonne c'est que dans toutes les traductions de la Bible, en langues africaines ou occidentales, les mots "comme on le pensait" sont maintenus mais sans parenthèses.
Se peut-il que, mis à part les Anglais, les autres nations de la terre ne puissent saisir le sens et le but de ces parenthèses ?
Que se passe-t-il avec les Afrikaners ? Pourquoi avez-vous fait disparaître les parenthèses de la Bible Afrikaans ? Le responsable rétorqua vivement : "Je ne l'ai pas fait". Je lui répondis : "Je le sais bien que vous ne l'avez pas personnellement fait. Mais pourquoi la Bible Society, que vous représentez, et vos théologiens jouent-ils avec la "Parole de Dieu" ? Si Dieu Tout Puissant n'a pas jugé utile de protéger Luc de l'erreur, quel droit avez-vous d'ajouter ou de faire disparaître des mots dans le "Livre de Dieu" ? Quel droit avez-vous de créer des Paroles de Dieu ?
JR : Tout bon chrétien n’acceptera pas qu’on tronque la parole de Dieu. Je suis d’accord avec la préoccupation de Deedat.
A croire ses parles, il a la possibilité d’avoir les textes originaux des écrits bibliques. Pourquoi Deedat ne s’évertue pas à offrir au monde entier une traduction originale sans faille du Livre de Dieu qu’il prétend défendre ? Je pense que si son père (biologique) lui confiait une maison de luxe bien peinte, son héritage et que des enfants venaient à y jouer, il ne leur permettra pas. Et même, s’il s’avérait que ces enfants aient fait des graffiti sur les murs, Deedat repeindrait ses murs pur leur offrir la splendeur d’antan. Pourquoi ne le fait-il pas pour le Livre de son DIEU ?
Dd : LES DISCIPLES NE SONT PAS DES TEMOINS VISUELS
"Voyez-vous, Monsieur, les disciples de Jésus (P) n'étaient pas des témoins visuels ou même oculaires des évènements qui se déroulèrent au cours des trois jours précédents. Souvenez-vous de ce que Saint Marc dit, alors que Jésus (P) était le moment le plus critique de sa vie : "Tous l'abandonnèrentetprirentlafuite:'(Marc14:50)
Tout ce que les disciples savaient sur leur maître ne leur était
parvenu que par ouï-dire. Ils avaient entendu dire que leur maître avait été accroché à la croix, qu'il avait rendu l'âme, qu'il était mort et enterré depuis trois jours. Quiconque serait mis en présence d'une personne qui serait passée par toutes ces étapes, conclurait avoir en face d'elle un fantôme. Aussi, il n'est guère étonnant que ces dix hommes, braves, aient été terrifiés."
"Afin de leur faire reprendre leurs esprits, Jésus (P) leur parla. Il leur dit : "Voyez mes mains et mes pieds, c'est bien moi." Plus familièrement, il aurait dit : Qu'est-ce qui ne va pas, ne voyez vous pas que c'est moi, que je suis le même (celui qui a marché et parlé avec vous, qui a rompu le pain avec vous) fait de chair et de sang.
Pourquoi donc doutez-vous ? "Touchez-moi et voyez; un esprit n'a ni chair ni os, comme vous voyez j'en ai." (Luc 24:39). En d'autres termes, il leur dit : "Si je suis fait de chair et d'os, alors c'est ce que je ne suis pas un fantôme, pas un revenant, pas un esprit !" Je m'adressai alors au Révérend : "Est-ce exact ?" Il répondit : "Oui !" Je poursuivis donc. Ainsi, Jésus (P) leur dit, comme le précise le verset, que ce que les disciples devraient "toucher et voir" n'était pas un corps traduit, ni métamorphosé, ni d'ailleurs ressuscité, car un corps ressuscité est un corps spiritualisé. Il leur expliqua donc le plus clairement possible qu'il n'est pas ce qu'ils pensent. Ils le croyaient "esprit", "ressuscité", revenu du royaume des mots. Il n'en était rien !
JR : Effectivement, dès les premières heures, tous l’ont abandonné. Ce que doit nous décrire M. Deedat, c’est le caractère de ces évènements dont il parle de sorte que les disciples qui ne voulaient se séparer de leur maître prennent la fuite.
Jésus fut arrêté pour être juger et mis à mort et non pour être inviter à un festin ; autrement ses disciples l’auraient suivi. Le moment de subir la mort est venu. (« Je te ferai subir la mort et je t'élèverai à moi ; … ». Sourate 3 :48)
Même Pierre qui l’a suivi de loin, l’a renié craignant de subir le même sort. « Simon Pierre était là, et se chauffait. O n lui dit : Toi aussi, n’es-tu pas de ses disciples ? Il le nia, et dit : je n’en suis point. » Jean 18 : 25
M. Deedat non plus n’a été témoin des évènements. Il l’a su grâce aux témoignages des disciples qui ont fuit. S’ils avaient voulu, ils n’auraient pas mentionné leur manque de bravoure dans leurs récits.
Dd :PASDERESURRECTION
"Qu est-ce qui ne va pas ?" Jésus (P) vous dit, usant d'un langage sans ambiguïté, qu'il n'est pas un Esprit, qu'il n'est pas spiritualisé, et pourtant tout le monde Chrétien croit qu'il est ressuscité, c'est-à-dire spiritualisé. Qui ment, vous ou lui ? Comment se fait-il que vous (chaque chrétien et tous les chrétiens) lisiez votre Sainte Bible dans votre langue maternelle et que, malgré tout, tous autant que vous êtes vous compreniez l'opposé de ce que vous lisiez ? Supposons que vous lisiez la Bible, en hébreu par exemple, et que vous reconnaissiez ne pas comprendre ce que vous lisez, alors cela serait compréhensible. De même, si vous la lisiez en grec. Mais ce qui est incompréhensible, c'est que vous la lisez chacun dans votre langue maternelle et que pourtant vous comprenez le contraire de ce qui est écrit. Avez-vous subi un lavage de cerveau ? Ou, avez-vous été "programmé", comme le diraient les Américains ?
"S'il vous plaît, dites-moi qui ment ? Serait-ce Jésus (P) ou un millier de millions de chrétiens de part le monde ? Jésus (P) dit: "Non !" au fait qu'il soit ressuscité, et vous tous dites "Oui !" Nous, musulmans, qui devons-nous croire : Jésus (P) ou ses soi-disant disciples ? Nous, musulmans, croirions plutôt le Maître. N'a-t-il pas dit : "Le disciple n'est pas plus que le maître:' (Matthieu 10:24)
C'était plus que le Révérend ne pouvait supporter d'entendre. Aussi, il s'excusa poliment : il devait aller fermer son bureau mais il espérait me revoir. Une formule de politesse comme une autre !
Si je sortis vainqueur de cette discussion, je perdis, par contre, ma remise auprès de la Bible Society. Mais que cette perte soit ma récompense. Si vous, cher lecteur, pouviez seulement vous rafraîchir les idées quant au sujet de la crucifixion, alors je considèrerais avoir déjà gagné.
Ceux d'entre vous qui ont déjà appris les leçons 1 et 2 : "Quel était le signe de Jonas ?" et "Qui bougea la pierre ?" devraient garder en mémoire les versets de la leçon 3. Si vous ne possédez pas encore les brochures précitées, n'hésitez pas à écrire pour les demander. Nous vous ferons aussi parvenir un ouvrage plus détaillé intitulé "Le Christ fut-il crucifié ?"
"... Lui-même se présenta au milieu d'eux et dit : Que la Paix soit avec vous.
Saisis de frayeur et de crainte, ils pensaient voir un esprit.
"... il leur dit : ..."Voyez mes mains et mes pieds, c'est bien moi. Touchez-moi et voyez, nn esprit n'a ni chair, ni os, comme vous voyez que j'en ai.
"Et ... il leur montra Ses mains et Ses pieds.
"Comme dans leur joie, ils ne croyaient pas encore et qu'ils étaient dans l'étonnement, il leur dit : "Avez-vous quelque chose à manger ?
"Ils lui présentèrent un morceau de poisson grillé" *
"Il le prit et le mangea devant eux."
JR : Ce sujet est évoqué à la sourate 19 au verset 34 où Jésus fait mention de sa mort. Cependant, ces quelques versets nous aiderons.
« Ainsi parle le Seigneur, l’Eternel, à ces os : Voici, je vais faire entrer en vous un esprit, et vous vivrez ; je vous donnerai des nerfs, je ferai croître sur vous de la chair, je vous couvrirai de peau, je mettrai en vous un esprit, et vous vivrez. Et vous saurez que je suis l’Eternel………Il me dit : Prophétise, et parle à l’esprit ! Prophétise, fils de l’homme, et dit à l‘esprit : Ainsi parle le Seigneur, l’Eternel : Esprit, vient des quatre vents, souffle sur ces morts, et qu’ils revivent ! Je prophétisai, selon l’ordre qu’il m’avait donné. Et l’esprit entra en eux, et ils reprirent vie, et ils se tinrent sur leurs pieds : c’était une armée nombreuse, très nombreuse » Ezéchiel 37 : 5-6…9-10
« Ou bien n'as-tu pas entendu parler de ce voyageur qui, passant un jour auprès d'une ville renversée jusque dans ses fondements, s'écria : Comment Dieu fera-t-il revivre cette ville morte ? Dieu le fit mourir, et il resta ainsi pendant cent ans, puis il le ressuscita et lui demanda : Combien de temps as-tu demeuré ici ? Un jour, ou quelques heures seulement, répondit le voyageur. Non, reprit Dieu, tu es resté ici durant cent ans. Regarde ta nourriture et ta boisson : elles ne sont pas encore gâtées ; et puis regarde ton âme (il n'en reste que des osse¬ments). Nous avons voulu faire de toi un signe d'instruction pour les hommes. Vois comment nous redressons les ossements et les couvrons ensuite de chair. A la vue de ce prodige, le voyageur s'écria : Je reconnais que Dieu est tout-puissant » Sourate 4 : 261
« Lorsque Abraham dit à Dieu : Seigneur, fais-moi voir com¬ment tu ressuscites les morts. Dieu lui dit : Ne crois-tu point encore ? Je crois, reprit Abraham ; mais que mon cœur soit par¬faitement rassuré. Dieu lui dit alors : Prends quatre oiseaux et coupe-les en morceaux ; disperse leurs membres sur la cime des montagnes, appelle-les ensuite ; ils viendront à toi ; et sache que Dieu est puissant et sage » Sourate 4 : 262
« N'est-il (DIEU) pas capable de ressusciter les morts ? » Sourate 75: 40
M. Deedat affirmait qu’un corps ressuscité est forcement un corps spiritualisé et qu’il n’a ni chair ni os ; en un mot pas de corps.
Le voyageur ressuscité à la sourate 4 : 261, qui s’est écrié dans son étonnement, était-il esprit ou corps ? S’il était esprit, comment pourrai t’il reconnaître le monde physique d’avant sa mort ? Sa nourriture, sa boisson. Il n’a pas vu le temps passé et à sa résurrection il avait toujours son même corps. Il pouvait toujours utiliser sa carte d’identité pour voyager s’il en avait : il n’a pas changé (il pouvait reconnaître son physique dans un miroir)
Les oiseaux qu’Abraham pouvait prendre et découper en morceaux, comment pourrait-il savoir qu’ils sont revenus à lui s’ils doivent revenir en esprit? Et même s’ils reviennent avec un corps, ce serait le même corps. (Pour qu’ils puissent être reconnaissable parmi leur espèce).
A la lumière de ces deux sourates (4 et 75) il ressort que Dieu a le pouvoir de ressusciter des morts tout en gardant le même corps.
Revenons à celui de Jésus qui fait couler beaucoup de salive.
« Je te ferai subir la mort et je t'élèverai à moi ; je te délivrerai des infidèles, et j’élèverai ceux qui t'ont suivi au-dessus de ceux qui ne croient pas, jusqu'au jour de la résurrection. Vous retournerez tous à moi, et je jugerai vos différends ». Sourate 3 :48

Ici, Dieu fait connaître à Jésus qu’avant son élévation à lui, il faut qu’il subisse la mort. Jésus lui-même en a conscience et l’a évoqué à la sourate 19 au verset 34 : « …au jour où je mourrai, et au jour où je serai ressuscité »
On peut donc faire le schéma suivant :
JESUS Naissance Mort Résurrection Elévation
Le nœud du problème est à la sourate 4 : 156 « Ils disent : Nous avons mis à mort le Messie, Jésus fils de Marie, l'Apôtre de Dieu. Non, ils ne l'ont point tué, ils ne l'ont point crucifié ; un autre individu qui lui ressemblait lui fut sub¬stitué, et ceux qui disputaient à son sujet ont été eux-mêmes dans le doute. Ils n'en avaient pas de connaissance précise, ce n'était qu'une supposition. Ils ne l'ont point tué réellement. Dieu l'a élevé à lui, et Dieu est puissant et sage. »
Cette sourate met en cause la mort du Christ. A la sourate 3 : 48, Dieu dit : "Je te ferai subir la mort". Et à, la mort précède l’élévation. A la sourate 4 : 156, il n’est pas écrit : Je l’ai élevé à moi, plutôt : "Dieu l’a élevé". Là, ce n’est plus Dieu qui parle ; mais un homme.
Deedat dit que eux musulman, croient au Maître (Jésus) parce qu’il a dit que le disciple n’est pas plus grand que le maître. ALORS, POURQUOI DANS CE CAS DE FIGURE, LE MUSULMAN NE CROIT PAS CE QU’A DIT LE MAITRE (DIEU) à la sourate 3 et croit plutôt à ce qu’a dit le disciple à la sourate 4 ?
Dans ses commentaires, Deedat a affirmé : "Qu est-ce qui ne va pas ?" Jésus (P) vous dit, usant d'un langage sans ambiguïté, qu'il n'est pas un Esprit, qu'il n'est pas spiritualisé, et pourtant tout le monde Chrétien croit qu'il est ressuscité, c'est-à-dire spiritualisé".
La sourate 4 :156 nous dit que Jésus est élevé à Dieu ; ce qui veut dire qu’il vit actuellement au ciel puisque Dieu n’est pas sur terre. Sous quel aspect est il là-bas ? Étant homme avec un corps physique ? Je crois qu’il me répondrait oui. Nous savons cependant que dans le ciel, il n’y a que Dieu et les anges, êtres spirituels. Si Jésus y est, c’est dans dimension spirituelle.
BIBLE ET CORAN : même mobile ?
En certains points, coran et Bible convergent.
En effet, Mohamad était imprégné des deux monothéismes abrahamiques que sont le judaïsme et le christianisme. La Zakat entre autres, était déjà institué dans l’ancien testament : le dixième des revenus (Malachie 3 : 10)
Points de divergences :
 Le pardon. « Vous infligerez à l'homme et à la femme adultères cent coups de fouet à chacun. Que la compassion ne vous entrave pas dans l'accomplissement de ce précepte de Dieu, si vous croyez en Dieu et au jour dernier. Que le supplice ait lieu en présence d'un certain nombre de croyants. » Sourate 24 : 2
« Comme ils continuaient à l’interroger, il (Jésus) se releva et dit : Que celui qui n’a jamais péché jette le premier la pierre contre elle (la femme adultère) » Jean 8 : 7.
Jésus à enseigner que seul Dieu est habilité à juger. D’ailleurs, il est écrit : « Qui pardonne les péchés, qui agrée la pénitence. Ses châti¬ments sont terribles. Il est doué de longanimité. Il n'y a point d'autre Dieu que lui ; il est le terme de toutes choses. » Sourate 40 : 2-3
 Jésus Fils de Dieu – Jésus mort et ressuscité (élucidé ci haut)
 La paix : une religion, avant l’objectif spirituel, se doit d’assurer l’harmonie, la cohabitation pacifique entre les hommes. Qu’enseigne réellement l’islam à ce sujet ?
Souvenez vous lors de l’arrestation de Jésus. « Ceux qui étaient avec Jésus, voyant ce qui allait arriver, dirent : Seigneur, frapperons-nous de l’épée ? Et l’un d’eux frappa le serviteur du souverain sacrificateur, et lui emporta l’oreille droite. Mais Jésus, prenant la parole dit : Laissez arrêter, arrêtez ! Et, ayant touché l’oreille de cet homme, il le guérit. » Luc 22 : 49-51 Ce passage témoigne du souci de paix de Jésus même avec ses ennemis. La Bible enseigne encore de « Rechercher la paix avec tous, et la sanctification sans laquelle personne ne verra le Seigneur. » Hébreux 12 : 14.

Dans le coran, les Juifs et chrétiens sont qualifiés d’infidèles, de pervers. Il est écrit :
« 0 croyants ! Ne prenez point pour amis les juifs et les chré¬tiens ; ils sont amis les uns des autres. Celui qui les prendra pour ami finira par leur ressembler, et Dieu ne sera point le guide des pervers. » Sourate 5 : 56.
« 0 Prophète ! Combats les hypocrites et les infidèles ; traite-les avec rigueur. La géhenne est leur demeure. Quel détestable séjour ! » Sourate 9 : 74

Qui est infidèle, qui est méchant si ce n’est le pécheur. Or Mohamad pèche : « Sache qu'il n'y a point d'autre Dieu que Dieu ; implore de lui le pardon de tes péchés, des péchés des hommes et des femmes qui croient. Dieu connaît tous vos mouvements et le lieu de votre repos » Sourate 47 : 21
« Croyez en Dieu et à son Apôtre, combattez dans le sentier de Dieu, faites le sacrifice de vos biens et de vos personnes ; cela vous sera plus avantageux si vous le comprenez. » sourate 61 : 11
« 0 Prophète ! Fais la guerre aux infidèles et aux hypocrites, sois sévère à leur égard. La géhenne sera leur demeure. Quel détestable séjour ! » Sourate 66 : 9
« Ils ont voulu vous rendre infidèles comme eux, afin que vous soyez tous égaux. Ne formez point de liaisons avec eux jusqu'à ce qu'ils aient quitté leur pays pour la cause du Seigneur. S'ils retournaient à l'infidélité, saisissez-les et met¬tez-les à mort partout où vous les trouverez. Ne cherchez parmi eux ni protecteur ni ami » Sourate 4 : 91

A la sourate 10 verset 94, il est demandé à Mohamad d’interroger les Juifs et les chrétiens s’il est dans le doute. Si les croyants ne doivent pas prendre pour amis ces personnes, comment pourront-ils dissiper leurs doutes et embrasser la vérité? Peut-on demander conseil ou s’enquérir de quelque chose auprès de son ennemi ?

« 0 croyants ! Si vous assistez Dieu dans sa guerre contre les méchants, lui il vous assistera aussi, et il affermira vos pas. » Sourate 47 : 8

Dieu a-t-il besoin de main d’homme pour combattre ? De Dieu et de l’homme, qui a besoin de l’assistance de qui ? C’est Dieu qui est notre secours. Ainsi Jésus pouvait dire lorsque son disciple a tiré son épée pour combattre : « Penses-tu que je ne puisse pas invoquer mon Père, qui me donnerait à l‘instant plus de douze légions d’anges ? » Matthieu 26 : 53

Pourquoi inciter au combat à la haine si « Dieu rendra nulles les œuvres de ceux qui ne croient pas et qui détournent les autres de son chemin » Sourate 47 : 1 et si Dieu « n'a pas besoin d'un agent. » Sourate 4 : 169

Le combat du croyant n’est pas contre l’homme. « Car nous n’avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde des ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes » Ephésiens 6 : 12

Islam, fruit de jalousie ?

« Vous adorez ce que vous ne connaissez pas ; nous, nous adorons ce que nous connaissons, car le salut vient des Juifs. » Jean 4 : 22
Mohamad connaît bien les Ecritures. Les prophètes et les Livres furent accordés aux Juifs. Le Messie, est né de Marie, une juive. Mohamad, arabe de la descendance d’Ismaël, l’un des fils d’Abraham. Pourquoi toutes ces choses doivent arriver seulement dans la descendance d’Isaac, demi-frère d’Ismaël ?
Cette jalousie peut expliquer la dureté des sourates 5 : 56 ; 4 : 91 ; 66 : 9 ; 9 : 74 envers les hommes du Livre.
Nécessité d’avoir une religion pour la descendance d’Ismaël.
« Ignores-tu que Dieu est le souverain des cieux et de la terre ? Il punit qui il veut, et pardonne à qui il veut ; il est tout-puissant. » Sourate 5 : 44

Ce dessein religion sera embelli par la sourate 5 : 53 « Si Dieu l'avait voulu, il aurait fait de vous tous un seul peu¬ple ; mais il a voulu éprouver votre fidélité à observer ce qu'il vous a donné. Courez à l'envi les uns des autres vers les bonnes actions ; vous retournerez tous à Dieu ; il vous éclaircira lui-même l'objet de vos différends. »

Si Dieu a voulu que chaque peuple ait sa religion, pourquoi faire une guerre prétendue sainte pur soumettre de force d’autres peuples à l’islam ? Que gagerait Dieu à laisser des gens se battre pour une divergence religieuse et les éclaircir au dernier moment ?

Mohamad avait à comprendre ceci : être chrétien n’est pas synonyme de juif.

A quoi devrait servir donc la révélation ?
« Nous les avons envoyés avec des signes et des livres. A toi aussi nous avons donné un livre, afin que tu expliques aux hommes ce qui leur a été envoyé, et afin qu'ils réfléchissent. » Sourate 16 : 46

Le coran devrait donc faire l’éloge du Livre de Dieu, et non donner naissance à une autre religion. Sinon, pourquoi Dieu dirait à Mohamad « Mais comment te prendraient-ils pour arbitre ? Ils ont cependant le Pentateuque où sont renfermés les préceptes du Seigneur, mais ils s'en sont éloignés et ne croient pas ». Sourate 5 : 47

Aider à dissiper le doute au sujet de Jésus :
 Fils né de l’Esprit saint
« Il répondit : Je suis l'envoyé de ton Seigneur, chargé de te donner un fils saint ». Sourate 19 : 19
 Chemin du salut de Dieu
« Je te ferai subir la mort et je t'élèverai à moi ; je te délivrerai des infidèles, et j'élèverai ceux qui t'ont suivi au-dessus de ceux qui ne croient pas, jusqu'au jour de la résurrection. Vous retournerez tous à moi, et je jugerai vos différends ». Sourate 3: 48
Car « Il n’y a de salut en aucun autre ; car il n’y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés. » Actes 4 : 12
 Ce sera lui l’avocat au jugement dernier
« Il n'y aura pas un seul homme parmi ceux qui ont eu foi dans les Ecritures qui ne croit en lui avant sa mort*. Au jour de la résurrection, il (Jésus) témoignera contre eux. »
Sourate4 :157




« Il (Jésus) leur répondit : Une génération méchante et adultère demande un miracle ; il ne lui sera donné un autre miracle que celui du prophète Jonas. Car, de même que Jonas fut trois jours et trois nuits dans le ventre d’un grand poisson, de même le Fils de l‘homme sera trois jours et trois nuits dans le sein de la terre. » Matthieu 12 : 39-40

« Car il enseignait ses disciples, et leur dit : Le Fils de l’homme sera livrer entre les mains des hommes ; ils le feront mourir, et, trois jours après qu’il aura été mis à mort, il ressuscitera. » Marc 9 : 31

« Jésus lui dit : Je suis le chemin, la vérité et la vie. Nul ne vient au Père que par moi. » Jean 14 : 6 (voir Sourate 19 : 35)

« Or la vie éternelle, c’est qu’ils te connaissent, toi, le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus-Christ. » Jean 17 : 3

Comme le musulman croit au maître, Jésus, plutôt qu’au disciple ces paroles de lui suffisent pour conclure le débat.


A la lumière de ces textes, cher lecteur, que tu sois musulman ou non, tu es face à ton destin qui se dessine maintenant. Ne regarde pas à ta fortune, à ta classe sociale. Ne fais pas attention à ton entourage à ce que l’on dira de toi. Regarde à ta vie. Le plus important, c’est que tes péchés soient ôtés. Et le seul moyen, c’est Jésus. Tes propos à son égard du passé lui importent peu. L‘essentiel, c’est ta décision aujourd’hui.

«Voici, je me tiens à la porte, et je frappe. Si quelqu’un entend ma voix et ouvre la porte, j’entrerai chez lui, je souperai avec lui, et lui avec moi » Apocalypse 3 : 20

« Dieu fixe de nouveau un jour – aujourd’hui – en disant dans David si longtemps après, comme il est dit plus haut : Aujourd’hui, si vous entendez sa voix N’endurcissez pas vos cœurs » Hébreux 4 : 7

« Si vous savez ces choses, vous êtes heureux pourvu que vous les pratiquiez »
Jean 13:17

Les commentaires sont fermés.