topblog Ivoire blogs

02/05/2014

Le SABBAT du 7ème jour et le Sunday

De nos jours, le christianisme est en proie à une divergence non des moindre : le jour mis à part pour l’adoration du Seigneur.

Certains adorent Dieu et se reposent de leurs œuvres le Samedi, tandis que d’autres le font le Dimanche. Il est donc important de déterminer le JOUR DE REPOS : le SABBAT fixé par Dieu.

Quel est le jour réel du repos ? Est-il important ou vital de l’observer ? Quelle est donc l’origine des deux différents jours observés par les deux factions de chrétiens ?

Ces questions trouveront réponses dans l’étude des Ecritures (Bible).

 

1)    Origine du jour du repos

Le jour du repos est un jour sanctifié par Dieu. Ce jour de repos a une existence antérieure à la loi (ancienne alliance).

« Dieu acheva au septième jour son œuvre, qu'il avait faite: et il se reposa au septième jour de toute son œuvre, qu'il avait faite.

 Dieu bénit le septième jour, et il le sanctifia, parce qu'en ce jour il se reposa de toute son œuvre qu'il avait créée en la faisant.» Genèse 2 : 2-3

 

2)    Nomination du jour de repos

Le jour du repos fut appelé SABBAT bien avant que Moïse ne reçoive les tables des dix commandements lorsque Dieu fit descendre la manne du ciel pour le peuple d’Israël.

«  Le sixième jour, ils ramassèrent une quantité double de nourriture, deux omers pour chacun. Tous les principaux de l'assemblée vinrent le rapporter à Moïse.

 Et Moïse leur dit: C'est ce que l'Éternel a ordonné. Demain est le jour du repos, le sabbat consacré à l'Éternel; faites cuire ce que vous avez à faire cuire, faites bouillir ce que vous avez à faire bouillir, et mettez en réserve jusqu'au matin tout ce qui restera. » Exode 16 : 22-23

 

Le repos du 7ème jour est tellement important que Dieu lui-même s’est reposé encore et obligea le peuple à se reposer ce jour.

« Moïse dit: Mangez-le aujourd'hui, car c'est le jour du sabbat; aujourd'hui vous n'en trouverez point dans la campagne.

 Pendant six jours vous en ramasserez; mais le septième jour, qui est le sabbat, il n'y en aura point.

 Le septième jour, quelques-uns du peuple sortirent pour en ramasser, et ils n'en trouvèrent point. 

Alors l'Éternel dit à Moïse: Jusques à quand refuserez-vous d'observer mes commandements et mes lois?

 Considérez que l'Éternel vous a donné le sabbat; c'est pourquoi il vous donne au sixième jour de la nourriture pour deux jours. Que chacun reste à sa place, et que personne ne sorte du lieu où il est au septième jour.

 Et le peuple se reposa le septième jourverset 25 à 30

 

3)    Le SABBAT comme commandement à observer

Après la manne dans le désert de Sin, le peuple parti pour le désert du


Sinaï où Dieu prononça les dix commandements (Exode 20) dans lesquels le rappel à l’observation du SABBAT. Verset 8 à 11

« Souviens-toi du jour du repos, pour le sanctifier.

 Tu travailleras six jours, et tu feras tout ton ouvrage.

 Mais le septième jour est le jour du repos de l'Éternel, ton Dieu: tu ne feras aucun ouvrage, ni toi, ni ton fils, ni ta fille, ni ton serviteur, ni ta servante, ni ton bétail, ni l'étranger qui est dans tes portes.

 Car en six jours l'Éternel a fait les cieux, la terre et la mer, et tout ce qui y est contenu, et il s'est reposé le septième jour: c'est pourquoi l'Éternel a béni le jour du repos et l'a sanctifié. »

 

La nécessité et l’importance d’observer le SABBAT est traduit par les nombreux passages bibliques qui y font référence.

« Observe le jour du repos, pour le sanctifier, comme l'Éternel, ton Dieu, te l'a ordonné.

 Tu travailleras six jours, et tu feras tout ton ouvrage.

 Mais le septième jour est le jour du repos de l'Éternel, ton Dieu: tu ne feras aucun ouvrage, ni toi, ni ton fils, ni ta fille, ni ton serviteur, ni ta servante, ni ton bœuf, ni ton âne, ni aucune de tes bêtes, ni l'étranger qui est dans tes portes, afin que ton serviteur et ta servante se reposent comme toi.

 Tu te souviendras que tu as été esclave au pays d'Égypte, et que l'Éternel, ton Dieu, t'en a fait sortir à main forte et à bras étendu: c'est pourquoi l'Éternel, ton Dieu, t'a ordonné d'observer le jour du repos. » Deutéronome 5 : 12-15

Esaïe 56: 2nous dit :

« Heureux l'homme qui fait cela, Et le fils de l'homme qui y demeure ferme, Gardant le sabbat, pour ne point le profaner, Et veillant sur sa main, pour ne commettre aucun mal! » (

« Si tu retiens ton pied pendant le sabbat, Pour ne pas faire ta volonté en mon saint jour, Si tu fais du sabbat tes délices, Pour sanctifier l'Éternel en le glorifiant, Et si tu l'honores en ne suivant point tes voies, En ne te livrant pas à tes penchants et à de vains discours,

Alors tu mettras ton plaisir en l'Éternel, Et je te ferai monter sur les hauteurs du pays, Je te ferai jouir de l'héritage de Jacob, ton père; Car la bouche de l'Éternel a parlé. » (58 : 13-14)

Lévitique 23 : 3

«  On travaillera six jours; mais le septième jour est le sabbat, le jour du repos: il y aura une sainte convocation. Vous ne ferez aucun ouvrage: c'est le sabbat de l'Éternel, dans toutes vos demeures. »

 

1)    Les Sabbats

Les Sabbats sont à différencier du SABBAT du 7ème jour. Ces Sabbats ne sont pas hebdomadaires comme le SABBAT. Ce sont des moments soit pour les expiations des péchés, soit pour des offrandes particulières etc.

«  C'est ici pour vous une loi perpétuelle: au septième mois, le dixième jour du mois, vous humilierez vos âmes, vous ne ferez aucun ouvrage, ni l'indigène, ni l'étranger qui séjourne au milieu de vous.

 Car en ce jour on fera l'expiation pour vous, afin de vous purifier: vous serez purifiés de tous vos péchés devant l'Éternel.

 Ce sera pour vous un sabbat, un jour de repos, et vous humilierez vos âmes. C'est une loi perpétuelle. » Lévitique 16 : 29-31

Le dixième jour du 7ème mois, pour l’expiation, pouvait tomber à n’importe quel jour de la semaine. Pas forcement au 7ème jour. C’est pour cette raison Dieu dit de ce jour imprécis qu’il sera pour le peuple un sabbat (un=article indéfini), leur sabbat (et non le Sabbat). "Ce sera pour vous un sabbat, un jour de repos, et vous humilierez vos âmes; dès le soir du neuvième jour jusqu'au soir suivant, vous célébrerez votre sabbat." Lévitique 23 : 32

L’année sabbatique : "Mais la septième année sera un sabbat, un temps de repos pour la terre, un sabbat en l'honneur de l'Éternel: tu n'ensemenceras point ton champ, et tu ne tailleras point ta vigne." Lévitique 25 : 4

 

Les Sabbats, contrairement au SABBAT hebdomadaire (du 7ème jour), étaient des signes, une préfiguration de la sanctification à venir par le sang de Christ.

« Je leur donnai aussi mes sabbats comme un signe entre moi et eux, pour qu'ils connussent que je suis l'Éternel qui les sanctifie. » Ezéchiel 20 : 12

En effet, le peuple avait à se présenter pendant les sabbats d’expiation pour offrir des sacrifices d’animaux pour le pardon des péchés. Ce sabbat d’expiation se fait une fois l’an. (Lévitique 16 :34)

 

Dieu lui-même fit la distinction claire entre le SABBAT et les Sabbat dans Exode 31: 13-14

«  Parle aux enfants d'Israël, et dis-leur: Vous ne manquerez pas d'observer mes sabbats, car ce sera entre moi et vous, et parmi vos descendants, un signe auquel on connaîtra que je suis l'Éternel qui vous sanctifie.

 Vous observerez le sabbat, car il sera pour vous une chose sainte. Celui qui le profanera, sera puni de mort; celui qui fera quelque ouvrage ce jour-là, sera retranché du milieu de son peuple. »

L’apôtre Paul confirma cette différence dans sa lettre aux Colossiens (chapitre 2 verset 16 à 17)

« Que personne donc ne vous juge au sujet du manger ou du boire, ou au sujet d’une fête, d’une nouvelle lune, ou des sabbats : C’était l’ombre des choses à venir, mais le corps est en Christ. »

L’apôtre Paul n’a pas dit qu’on ne nous juge pas au sujet du SABBAT, mais plutôt au sujet des sabbats. Lui-même observant le SABBAT qui existait avant la loi (cf. Genèse 2 : 2-3)

 

2)    Le SABBAT a-t-il été observé par Jésus Christ et les apôtres ?

Le SABBAT hebdomadaire n’était-il pas institué par Dieu pour subsister ? A-t-il été aboli par la nouvelle alliance ?

Le Seigneur Jésus Christ, le joint et le garant de la nouvelle alliance commence son ministère à l’âge de 30 ans. Durant son ministère, il observa le SABBAT selon les récits bibliques.

« Il se rendit à Nazareth, où il avait été élevé, et, selon sa coutume, il entra dans la synagogue le jour du sabbat. Il se leva pour faire la lecture, » Luc 4 : 16

« Jésus enseignait dans une des synagogues, le jour du sabbat. » Luc 13 : 10

 « Jésus partit de là, et se rendit dans sa patrie. Ses disciples le suivirent.

Quand le sabbat fut venu, il se mit à enseigner dans la synagogue. Beaucoup de gens qui l'entendirent étaient étonnés et disaient: D'où lui viennent ces choses? Quelle est cette sagesse qui lui a été donnée, et comment de tels miracles se font-ils par ses mains? » Marc 6: 1-2

 

Les disciples et les apôtres

« Les femmes qui étaient venues de la Galilée avec Jésus accompagnèrent Joseph, virent le sépulcre et la manière dont le corps de Jésus y fut déposé,

et, s'en étant retournées, elles préparèrent des aromates et des parfums. Puis elles se reposèrent le jour du sabbat, selon la loi. » Luc 23 :55-56

Il y a une évidence : ces femmes imitent leur maître par la l’observation du Sabbat. Les assemblées chrétiennes se tenaient aussi le SABBAT.

« Paul et ses compagnons, s'étant embarqués à Paphos, se rendirent à Perge en Pamphylie. Jean se sépara d'eux, et retourna à Jérusalem.

De Perge ils poursuivirent leur route, et arrivèrent à Antioche de Pisidie. Étant entrés dans la synagogue le jour du sabbat, ils s'assirent.

Après la lecture de la loi et des prophètes, les chefs de la synagogue leur envoyèrent dire: Hommes frères, si vous avez quelque exhortation à adresser au peuple, parlez. » Actes 13 :13-15

Au verset 44 du chapitre 13, nous lisons : "Le sabbat suivant, presque toute la ville se rassembla pour entendre la parole de Dieu."

 « Le jour du sabbat, nous nous rendîmes, hors de la porte, vers une rivière, où nous pensions que se trouvait un lieu de prière. Nous nous assîmes, et nous parlâmes aux femmes qui étaient réunies. » Actes 16 : 13

« Paul et Silas passèrent par Amphipolis et Apollonie, et ils arrivèrent à Thessalonique, où les Juifs avaient une synagogue.

Paul y entra, selon sa coutume. Pendant trois sabbats, il discuta avec eux, d'après les Écritures, »

Actes 17: 1-2

L’observation du SABBAT par l’apôtre est bien plus qu’une habitude. "Paul discourait dans la synagogue chaque sabbat, et il persuadait des Juifs et des Grecs." Actes 18 : 4

Il ressort de l’examen des textes bibliques de la Genèse au Nouveau Testament que le SABBAT, et non les Sabbat, a été observé.

Il est donc important d’identifier ce jour de repos de SABBAT parmi les 7 de la semaine.

 

3)    Le 7ème jour de la semaine (le SABBAT)

Rappelons que Christ fut crucifié un vendredi et mourut à la croix vers la sixième heure. D’où l’origine du chemin de croix commémoré par plusieurs groupes chrétiens le vendredi qui précède la Pâques. Et si le corps du Christ ne doit pas rester à la croix jusqu’au SABBAT qui es un grand jour, nous pouvons affirmer que ce grand jour n’est autre que le Samedi.

« Dans la crainte que les corps ne restassent sur la croix pendant le sabbat, -car c'était la préparation, et ce jour de sabbat était un grand jour, -les Juifs demandèrent à Pilate qu'on rompît les jambes aux crucifiés, et qu'on les enlevât. » Jean 19 : 31

C’est en ce grand jour que les femmes se reposèrent (voir Luc23 :56). Au chapitre suivant (24) verset 1, le premier jour de la semaine, donc le dimanche, les femmes pouvaient se permettre de se rendre au sépulcre sans enfreindre aucun commandement. « Le premier jour de la semaine, elles se rendirent au sépulcre de grand matin, portant les aromates qu'elles avaient préparés. »

La visite du tombeau par ces femmes se fit très tôt le matin avant le levé du soleil au premier jour de la semaine (voir Jean 20: 1 ; Luc 24: 1). A cette heure matinale, il s’est avéré que Christ était déjà ressuscité.  Cette résurrection peut ne pas être le Dimanche, mais bien avant.

RECAPITULONS

Christ à la croix le Vendredi. Enseveli le soir, les femmes ne pouvant se rendre au sépulcre le grand jour (SABBAT). Le lendemain du SABBAT soit le premier jour de la semaine la résurrection est constatée très tôt le matin. A partir du Vendredi de la mort, le 3ème jour est incontestablement le Dimanche déclaré par la Bible comme 1er jour de la semaine et non le 7ème.

Ce premier jour, nous enseigne la Bible, est un jour ouvrable, un jour d’activité.

Si Dieu a achevé son œuvre au sixième jour et s’est reposé au 7ème jour, ce qui signifie qu’Il a commencé son œuvre de création le premier jour : Dimanche.

« Que chacun de vous, le premier jour de la semaine, mette à part chez lui ce qu'il pourra, selon sa prospérité, afin qu'on n'attende pas mon arrivée pour recueillir les dons. » 1 Corinthiens 16: 2

« Le premier jour de la semaine, nous étions réunis pour rompre le pain. Paul, qui devait partir le lendemain, s'entretenait avec les disciples, et il prolongea son discours jusqu'à minuit. » Actes 20: 7. Ce jour, les frères étaient réunis pour partager un repas d’au revoir à Paul qui devait les quitter le lendemain. Cette réunion n’a rien d’un culte de sabbat, juste pour rompre le pain.

Pourquoi à nos jours l’observation du repos se fait le premier jour (Dimanche) et non comme Dieu l’a fixé au 7ème ?

 

4)    L’histoire du repos de Dimanche

L’histoire nous enseigne que c’est en l’an 321 de notre ère que tout a commencé.

L’empereur romain, Constantin adorateur du dieu soleil, prit un décret interdisant toute activité le dimanche consacré à l’adoration du soleil. Seuls les travailleurs agricoles des contrés éloignés sont exempts.

Converti au christianisme, Constantin ramena le jour d’adoration du Dieu vivant au jour d’adoration du dieu soleil pour gagner les païens qui ne se retrouvaient qu’en ce jour.

Le SABBAT du 7ème jour fut donc remplacé progressivement par le dimanche du dieu soleil.

Ce jour mémorable conserva son nom dans la langue anglaise : Sunday (sun day = jour du soleil).

Aussi, les antisémites enseignaient qu’observer le 7ème jour revenait à judaïser. Ce qui favorisa l’adoption du Dimanche (Sun day) comme jour de repos par les nouveaux chrétiens.

Voir Ezéchiel 8: 15-16 qui évoque l’adoration du soleil.

Cela n’est pas étonnant parce que l’ennemi, Satan, s’est fixé pour objectif de égarer les enfants de Dieu. Ce plan consiste à tordre, tronquer les préceptes de Dieu afin de rendre l’homme coupable et l’assujettir comme il le fit avec Adam et Eve en Eden.

La vision de Daniel rapportant aux temps de la fin dépeint ce dessein obscur de Satan :

« Il prononcera des paroles contre le Très Haut, il opprimera les saints du Très Haut, et il espérera changer les temps et la loi; et les saints seront livrés entre ses mains pendant un temps, des temps, et la moitié d'un temps. » Daniel 7 : 25

 

5)      La violation du SABBAT: quelle peine encourue ?

Dieu fit mourir dans le camp d’Israël, un homme qui ramassait du bois un SABBAT (Nombres 15.32-36

Commentaires

Merci bien aimé pour ton développement, et je l'apprécie, c'est exactement ce que l'histoire de la religion CHRETIENNE nous relate...Aussi pour moi CHRIST ayant accompli toutes choses et ayant réçu tout pouvoir des mains de son Père dévient la PRINCIPALE DE L'ANGLE c'est à dire tout simplement qu'il est maintenant au centre de notre ADORATION si bien que si l'adoration du soleil est remplacée par l'adoration de CHRIST alors réjouissons nous, c'est encore une victoire sur le MALIN....

APOTRE PIERRE KOUASSI
PRESIDENT L'église evangelique la voix du Seingneur
cel 00225 58476747
mail apotrepierrek@yahoo.com

Écrit par : apotre pierre kouassi | 06/05/2014

Les commentaires sont fermés.